La migration au cœur de l’oeuvre d’Andrew Skeels

Rose of Jericho, dernière pièce d’Andrew Skeels explore l’imaginaire entourant la célèbre plante du Moyen-Orient qui donne son titre à l’œuvre. Une chorégraphie chargée de moments exceptionnellement fluides où le travail de groupe est mis de l’avant ainsi  que la précision, les positions symétriques et les parties du corps.

Le spectacle commence avant que les spectateurs soient complètement installés. Les danseurs déjà sur scène habillés en tons sombres sont dans un décor de désert féroce. On y voit ce sol aride sous une lumière douce. Les sept interprètes déplacent des draps beiges comme celui qui déplace quelque chose qui lui est cher. Ils travaillent en synergie groupale, ils s’entraident et réagissent aux besoins des autres.

Cette sécheresse désertique est le lieu choisi pour se transporter dans la rencontre de l’autre. C’est une œuvre chorégraphique hybride qui fusionne styles et sensibilité pour faire écho à la résilience et à la persévérance. Son langage conjugue techniques classiques et contemporaines à des tonalités urbaines, une danse avec un fort caractère mais ainsi avec une fluidité impeccable. Durant le spectacle, le toucher d’une main, le passage d’une jambe et les actions de chaque interprète participent à la cohésion de groupe. Celui-ci voyage ensemble et l’utilisation du poids du corps et les contacts physiques nous montre l’importance de chaque danseur. Un peu comme le sentiment d’entraide qui se développe dans une communauté lors d’une migration.

Une danse solidaire

La résistance est une thématique présente tout au long de la pièce grâce à la gestuelle créée par le chorégraphe et les danseurs. Leurs mouvements reflètent l’endurance et la difficulté d’une œuvre dynamique où quatre femmes et trois hommes donnent vie à des séquences très complexes, précises et onduleuses. Leurs corps se mélangent entre eux en créant des tourbillons qui montrent la lutte pour la survie en communauté après l’épanouissement d’un nouvel enracinement.

Ainsi comme la Rose de Jéricho est capable de supporter l’absence totale d’eau et ensuite miraculeusement fleurir, le groupe se déplace brillamment dans l’espace. On prend conscience de cette résilience à travers les solos, duos, trios et les chorégraphies de groupe. Chacun à son tour révèle le résultat de la transition vers une nouvelle vie dans des tableaux très touchants. Émigrant d’un corps à l’autre, la juxtaposition des mouvements dans la pièce est un élément récurrent. Des mains, des bras et des jambes qui s’entrecroisent faisant en sorte que les corps des interprètes restent toujours connectés.

Andrew Skeels a un sens aigu de la notion spatiale et de l’utilisation de la perspective dans son travail. Le chorégraphe crée avec les yeux du spectateur lui donnant à voir des images géométriques. Dans certains tableaux, les interprètes offrent une composition linéaire ou diagonale dans des impulsions très rapides et parfaitement bien harmonisés. On peut y voir l’allégorie d’une plante frémissante dans le vent. Il se concentre sur les détails, sur la finesse du résultat et sur la musicalité, alors que les danseurs partagent une interprétation sensible, juste et précise. Rose of Jericho est une chorégraphie où on témoigne la présence des individus qui dansent tous en cohésion avec une vision artistique de diversité et de tolérance.

Une chorégraphie d’Andrew Skeels (Skeels Danse). Avec Alexandre Carlos, Etienne Gagnon-Delorme, Jessie Lhôte, Odile-Amélie Peters, Alisia Pobega, Lila-Mae Talbot et Brett Andrew Taylor. Présenté par Danse Danse du 10 au 14 octobre à la 5e Salle de la Place des Arts.

© Photo de couverture Damian Siquieros

Auteur : Ariana Pirela Sánchez

Venezuelan lady. Professional contemporary dancer, writer, adventurous and dreamer. Passionnée de naissance, en mouvement par vocation et motivée par choix. Plein d'énergie, j'agis, j'apprends et je me transforme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s